lundi 19 décembre 2011

Des idées qui balancent...

Noél approche ( on est le 19 tout de même) et je reviens d'un long parcours du combattant (travaux, déménagement, aménagement, re-travaux, festival de l'album jeunesse à Montreuil-photos disponibles sous peu) pour vous proposer...tadam! : une sélection d'idées cadeaux pour les fêtes (yeah, j'adore faire ça, des listes de cadeaux hypothétiques) Bon noél à tous aussi !



Le trés bel album sur papa ours et son petit perdus dans la ville et qui atterrissent sur...une scéne de théâtre.
Un graphisme coloré et chaleureux comme les éditions Hélium...
Benjamin Chaud, 14.90 euros chez Hélium

Pour surprendre tes amis avec un Mud Pie ou  gâteau à la boue, une spécialité de  Louisiane (non en fait c'est du chocolat c'est tout...)

De Julie Sschowb à 14.95 chez Mango
  
Superbe livre de photos de cabanes du monde avec pour chacune une anecdote sur ses habitants.
(42 euros chez Actes Sud)




Lampe pigeon dispo sur  http://www.lesenfantsdudesign.com/(notamment) en  orange, jaune et blanc aussi !





Bougie Hibou, environ 10 euros piéce chez Habitat
 
Mini Escalante Necklace
Collier en mode aztéque sur Need Supply, le site qui ruine ta CB
http://needsupply.com/

 



mercredi 23 novembre 2011

It' s time to go (faire des cartons)

Un nouvel appartement se profile : le nôtre pour de vrai, avec des vrais murs à nous dedans.Murs qu'il a fallu gratter, enduire, poncer, peindre, (casser même des fois!).Des murs faits maison en somme...Voilà pourquoi le blog fait une petite pause de rien du tout avant de revenir valeureux et conquérant  (comme d'habitude) les mains polies par le plâtre et le mortier ! Bientôt des photos ? Peut-être qui sait...Pour sûr il y aura un beau damier, du chouette papier peint  bleu pétrole qui  fait sourire les yeux et plein de fenêtres .







jeudi 20 octobre 2011

...ça c'est de l'amour...



Hier,  j'ai écouté France inter : la parole était donnée à Jean-Louis Fournier auteur de "Où on va papa?" et "Poète et paysan"au sujet de son dernier ouvrage  : "Veuf" (chez Stock).Il y raconte avec humour et vérité celle qui n'est plus.

Il dit:"Il y a un livre que tu n'avais pas encore terminé,c'est triste tu ne sauras jamais la fin.J'ai envie de le continuer.Je vais le lire à ta place".p 67

Il dit:" Quand je voulais te mettre en colère je disais que tu étais une bonne ménagère. Tu rangeais tout et je ne trouvais rien. Aujourd' hui je  n ai plus rien à perdre."p 39

Il dit:"J'ai reçu un questionnaire du crématorium du Père Lachaise, ils veulent savoir si j'ai été satisfait des prestations(...)Tout est passé en revue l’accueil, la courtoisie , le choix des textes, le choix des musiques.Il y a aussi un service traiteur.A la rubrique "suggestion"je vais proposer un barbecue géant."p 41

J'aime beaucoup cet auteur, ami de Pierre Desproges avec qui il partageait le même amour des mots et des gens, avec finesse et sincérité. Je vous invite à lire ses textes et à écouter son interview en podcast ici :

http://www.franceinter.fr/emission-comme-on-nous-parle-jean-louis-fournier

jeudi 13 octobre 2011

Yume store

Voilà un joli endroit  sur  internet où  fureter et  trouver des idées déco, bijoux, mode : Yume store, vous connaissez? Grâce à un code promo proposé par Punky B une bougie lapin fluo, un panier en acier comme chez mémé (mais malheureusement difficilement trouvable même en brocante!) pour mettre les vivres automnales et des serviettes où écrire de belles histoires "Once upon a time"...sont venus nous rejoindre!
Service et suivi impeccable pour ce site au design épuré et chaleureux, qui propose notamment la marque House  Doctor dont les produits aux couleurs pastel  ne me laissent pas indifférente!





mercredi 12 octobre 2011

Révélation

Un beau projet  va voir le jour...

"Les yeux plus gros que le ventre" (ou comment 64 libraires passent du livre à la casserole), collectif de libraires partageant leurs coups de coeur culinaires et auquel j'ai pu participer, va bientôt paraître, le 25 octobre 2011 ! Pour fêter leurs 20 ans les éditions de l'épure (déjà présentées ici) ont eu la chouette idée de laisser la parole aux libraires d'un peu partout, de Limoges à New York, de Noirmoutier à Neuchâtel, de San Francisco à Toulouse ! Dans un très beau livre bleu marine et noir , des extraits gourmands de romans côtoient des recettes frivoles, sages  et poétiques dans le seul but de faire rêver les papilles des lecteurs.Les petits plus : chaque libraire mentionne sa bible en matière de livre de cuisine et un index final reprend le nom des librairies participantes de quoi aller jeter un oeil pour voir si votre librairie chouchou ni serait pas ou de découvrir au contraire de nouveaux espaces à visiter lors de vos balades inter-cités !



dimanche 2 octobre 2011

A L P H A B Et*

Lettres d'imprimerie en bois


Machine à écrire Japy

Carte plus que prohibitive : allons boire un verre ce soir...



lundi 26 septembre 2011

Un été sur le magnifique



Parce qu'il faut le dire encore une fois, la rentrée littéraire de cette année ne rigole pas beaucoup : je rappelle les titres convoqués par Yann Barthès dans son très réussi "Le livre et la pipe"(émission du  06/09/2011 à consulter sur le site de canal +)"Désolations", "Tuer le père", "Aujourd'hui maman est morte"...

Je vais vous proposer un peu de folie, du second degré, de la légèreté même si vous le verrez "Un été sur le magnifique"  de Patrice Pluyette écorche pas mal le bourgeois notamment . Nous voilà plongés dans un nouveau "Lady Chatterley" : Angélique, jeune héritière déçue par les amoureux de son village, va se tourner vers le beau Hercule, homme des bois improbable qui éveille ses sens, la ravit à la civilisation...pour un temps seulement . Car Hercule se lasse de la verdure, s'attache au confort et le Jean-Claude balourd qui sommeillait en lui se réveille. A partir de là vous allez vous embarquer dans une folle croisière où la carte Gold est la couleur en vogue...

On aime le style faussement fleuri et scientifique de l'auteur.
On aime moins le dérapage californien en fin de roman, mais la toute fin quand à elle se savoure...goulûment !

A essayer donc pour ceux qui voudront bien sortir des sentiers battus !

Un petit extrait : p 29
"A quelques roues de carrosse de là vivait un garçon de ferme qui se faisait appeler Hercule en raison de sa force extraordinaire (le bougre soulève une botte de foin à lui seul, qu'il envoie valser par-dessus une perche fixée à neuf ou dix mètres du sol) . Grand,  bien bati, petit cul serré dans salopette élimée, le jeune homme solide, qui ne sera jamais brun (un ancien très blond devenu blond, bientôt châtain clair, châtain moins clair, châtain blanc ou sans cheveux), a une peau d'ébène, les yeux verts, une santé de fer.
Assurément une vie moins solitaire l'eût promu chef de bande, à tout le moins rendu vulnérable par la jalousie qu'il suscite, vite victime de quolibets voire d'un complot visant à l'éliminer, au lieu de quoi l'imposant jeune homme ne parle à personne, à peine au facteur, un peu à la voisine Francine et à son chien François(...)"

lundi 19 septembre 2011

Shä c'est de la bd !






Ah non mais quelle bd !Un graphisme doux et poétique sans tomber pourtant dans un scénario neuneu : bravo! Salomé geekette collectionnant les consoles de jeux vidéo dans une belle vitrine, est une rousse pétillante qui vit avec son Shä/amoureux, intello qui lui même collectionne les machines à écrire et adore les poneys.Le couple fantasque, inventif se dépatouille comme il peut avec l'ennemi ultime : la routine.On aime particuliérement : le tee-shirt Batman de Salomé, la fumée de cigarette de Sha en forme d'étoiles, ses cauchemars avec des escargots nudistes...
Ps: le titre devrait en inspirer plus d'un en ce moment, rapport aux changements météorologiques...

mercredi 7 septembre 2011

Hyacinthe et rose

Actuellement dans le patio de  la librairie l'Autre rive (Toulouse) une exposition des planches de l'extraordinaire album de François Morel et Martin Jarrie , "Hyacinthe et rose"(Thierry Magnier) ou l'histoire d'amour sulfureuse entre un communiste et une bigotte, réunis dans leur passion pour les fleurs...







lundi 5 septembre 2011

Amusez-nous !





Un garçon qui dévore les livres… quoi de plus normal, à cet âge me direz-vous !
Mais Henri lui les dévore littéralement ! Dans cette nouvelle version pop-up, on redécouvre avec plaisir le texte drôle, sensible et gourmand d’Oliver Jeffers, auteur de Perdu? Retouvé ! : pas de pingouin dans cet album mais des trappes qui cachent des secrets, des disques à tourner pour découvrir des montagnes de livres, terrains de jeu de notre héros.
Dès 5 ans.

Kaléidoscope, 19 euros, parution septembre 2011




Les éditions Les grandes personnes nous ont toujours habitués à beaucoup d’humour et de fantaisie : elles récidivent avec ce livre jeu bien décidé à ne pas lâcher nos bambins même pour l’heure du repas ! Au menu : « des questions sans réponses, des casse-têtes absurdes, des idées saugrenues ». Alors, convaincus ?

Les grandes personnes, 16 euros, parution  août 2011


vendredi 19 août 2011

Rentrée littéraire 2011 : petite sélection


Dans ce roman, sur le ton de la confidence, un homme trace sa vie au regard de l’histoire de son pays, l’Irlande tumultueuse des années 20 où les bons et les méchants  se cherchent et se perdent entre religion, amour fraternel et patriotique. Un grand récit sur le thème de la culpabilité, cher à l’auteur (Mon traître, Grasset 2008).





Lazare Vilain, professeur de philosophie à la gouaille rageuse, part prêcher la bonne parole dans les prisons de Nimes et Marseille face à un public de taulards tantôt goguenard tantôt transi mais toujours surprenant !Notre héros se prend au jeu, prêt à devenir lui aussi un mauvais garçon pour donner le change à une vie qu’il juge trop « rangée ».Les petits trafics et les gros enjeux commencent…Bienvenue à la Zonzon ! Un roman corrosif à l’écriture jouissive, l’un des meilleurs de la rentrée sans doute !



Le scénario semble simple de prime abord : une femme en mal de vivre se rend chaque semaine auprès d’un détenu, condamné pour meurtre, afin de donner un peu de sens à son quotidien. Cette femme c’est Norma-Jean et elle est tout sauf commune : un corps frêle, un rapport exigent et nerveux avec le temps, une ombre rêveuse qui nous emporte à la fois loin de nous,  aux confins de la folie et nous parle tout autant. Ce portrait, toujours en demi- teintes, est magnifiquement écrit par Ingrid Thobois, une auteure qu’on ne manquera pas de suivre ici.




Le titre dit beaucoup d’un univers qui nous est méconnu : celui de la banlieue. Dans ce docu-fiction, Morgan Sportés revient sur le « gang des barbares » qui par l’enlèvement et la fin tragique de leur victime, un jeune juif, en 2006 avait heurté l’opinion public. Ce qui motive les accusés et va les faire plonger : le fantasme ; les histoires qu’ils se racontent pour se donner du cran, se légitimer aux yeux des autres caids et  rêver d’une autre vie en perdant pied justement avec la réalité. Un récit très bien mené par l’auteur sur un fait divers qui avait déjà tout d’une fiction…




Voici un roman très irrévérencieux sur la bourgeoisie, ses mots et ses manies, ses clichés et ses traditions. Mathilde en fait partie et pour une semaine d’été  elle sera l’observatrice amusée et amer de ce grand aquarium où les femmes se taisent, les hommes se gaussent, sans remous. Un premier roman qui mérite toute notre attention !





Anaïse, venue à Anse à Foleur connaître l’histoire de son père écoute le récit plein de sagesse d’un des porte- paroles de ce petit village haïtien, plein de mystères. Ici le silence est de mise, avec l’idée que chacun doit être « l’aide à bonheur » d’un autre, les rapports entre villageois sont abrupts et pourtant si simples au regard de la ville qui clignote là-bas…Le lecteur écoute lui aussi ce flot de paroles, comme un conseil donné  à cette question : qu’est-ce-que c’est que de vivre ?



dimanche 14 août 2011

For your love (yeah)

Bon week-end avec les Yardbirds et "For your love"








vendredi 12 août 2011

La joie du bonheur d'être heureux

Actuellement, je lis beaucoup de romans reçus en service de presse et qui vont sortir à la rentrée: il y a plein de choses bien et c'est difficile pour moi de ne pas vous en parler...mais chaque chose en son temps (blablabla)!
Alors pour pallier cette frustation incommensurable j'ai décidé de vous parler de livres légers, spéciale août, plage, bikini et macramé on va dire, des choses pas forcément récentes mais qui font partie de ma bibliothèque forever.

Parlons donc de "La joie du bonheur d'être heureux"enrichi en oméga 3(nous dit le sous-titre): ce livre écrit par Pascal Fioretto, est une  parodie d' écrivains ou essayistes"à la mode" un peu faciles, souvent très niais.C'est  drôle , de ce second degré que j'affectionne particulièrement, puisque l'auteur revient sur les tics d'écriture de ces auteurs. Je vous donne la quatrième de couverture pour vous faire une idée: "Aimée est une jeune femme moderne bien décidée à devenir soi même en beaucoup mieux.Par où commencer?Lors de sa visite au supermarché du développement personnel, Aimée va abreuver ses brebis (avec Poalo Colao)découvrir pourquoi les hommes mangent des Mars(et les femmes du bifidus), recompter son numéroscope,changer son style de management, goûter à la cuisine résiliente de Boris Cituldick, relooker son cerveau( grâce aux Oméga 3 du DR Schreiban-Server), regagner l'estime de son soi(avec Christophe Fandré)...Les marchands de bonheur l'emporteront t-ils aux paradis?"
A lire aussi en un peu plus sérieux mais tout aussi jubilatoire "La littérature sans estomac"de Pierre Jourde qui passe au crible des auteurs à succès comme Christine Angot, Frédéric Beigbeider ou encore Virginie Despentes. L'auteur condamne certaines recettes d'écriture,  parfois de manière  injuste, mais ayant le mérite d'interroger ceux qui sont considérés d'emblée par les médias comme Les auteurs d'une génération.









mercredi 10 août 2011

Vide dressing !

Un nouvel appartement en vue, alors un grand ménage d' été s'impose.Vous trouverez ici de quoi régaler vos fringales vestimentaires à petits prix pour des vêtements ou chaussures de qualité.Je les ai aimés beaucoup, beaucoup mais je ne les porte plus et c'est dommage de les voir trainer dans ma penderie ! Pour la commande c'est simple : vous m'envoyez un petit mail à aurelie.jardel@yahoo.fr en m'indiquant l'objet de votre émoi  et 1/si vous êtes sur Toulouse, livraison gratuite! 2/si vous n'habitez pas la ville rose, envoi en collisimo (frais de port de 6 euros ou 8 euros en recommandé).Règlement par chèque uniquement.



Jupe Créa concept taille 36/38.Prix d'achat 78 euros, prix de vente : 30 euros





Blouse Cotélac taille 1, prix d'achat aux alentours de 100 euros, prix de vente 30 euros



Robe Isabelle Marant Taille 3 en laine bouillie, prix : 35 euros(vendue)







Chaussures Comptoir des cotonniers pointure 38, prix d'origine 180 euros, prix de vente : 45 euros
Reservé




Camper pointure 38, prix d'origine 95 euros, prix de vente : 30 euros